Ateliers / Cours parents-bébé ou parents-enfants autour du massage shantala ayurvédique à Courbevoie, Bois-Colombes, Asnières sur Seine, Neuilly sur Seine, Levallois-Perret et Paris

Les bienfaits et les notions de base du massage bébé

Pourquoi masser son bébé ? Comment masser son bébé ? 

Autant de questions auxquelles cet article se propose de répondre. Si vous souhaitez approfondir ces questions et découvrir les techniques du massage Shantala destiné aux bébés et jeunes enfants, les ateliers massage-bébé des Ateliers de Malou sont faits pour vous !

Les bienfaits du massage bébé

Les bienfaits du massage sont multiples pour votre bébé mais aussi pour vous-même. En effet, on ne peut toucher sans être touché et par extension, on ne peut masser sans être massé.

Sur le plan sensoriel

– La peau est le principal organe sensoriel chez le bébé. Ainsi, le massage participe au développement sensoriel de votre enfant et s’impose comme un outil de communication privilégié.

– Le massage favorise l’appropriation de son corps propre ainsi que le développement et l’intégration du schéma corporel.

– Le massage renforce la réceptivité de l’enfant à son entourage, aux éléments qui l’entourent. Cela favorise la socialisation et la communication.

Sur le plan affectif et émotionnel

– Ces moments de qualité partagés à l’occasion du massage renforcent le lien parent-enfant ainsi que la confiance en soi (du bébé et de son parent) et la confiance de l’enfant en son parent. Il est vecteur de complicité dans la famille.

– En cas de séparation précoce ou de baby blues, le massage permet de recréer et/ou de garder le lien.

– Le massage permet la libération des émotions et des tensions ce qui peut se manifester par des pleurs, des rires, une hypersalivation, des bâillements, l’élimination (d’urines principalement). Cela est bénéfique dans la mesure où le bébé, limité dans ses mouvements, a du mal à libérer les tensions accumulées au fil de la journée.

Sur le plan physiologique

Le massage :

– Apaise le système nerveux et favorise son développement.

– Favorise l’oxygénation des tissus à travers une bonne respiration.

– Agit sur la sphère gastro-intestinale en soulageant les coliques et les gaz mais aussi en favorisant la digestion et le transit.

– Renforce le système immunitaire.

– Entraîne la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil qui induit les rythmes circadiens) et d’endorphines (hormone du bien-être au service du maternage et du lien). Au contraire, elle freine la sécrétion de cortisol (hormone du stress) et favorise l’élimination des toxines.

Sur le plan moteur

– Le massage assouplit, renforce les muscles et les articulations.

– Les pressions, les assouplissements et les étirements entraînent une meilleure régulation tonique ce qui accroît l’aisance motrice.

Les notions de base du massage bébé

Qui masse ?

Le massage est pratiqué par une personne proche de l’enfant, en laquelle ce dernier à confiance. Par ailleurs, ne massez pas votre enfant à 4 mains : c’est le papa ou la maman qui masse, pas les deux en même temps.

Dans quels cas ne pas masser mon bébé ?

Tant que le cordon ombilical n’est pas tombé, ne pas masser son ventre. De façon générale, le premier mois, le « massage » doit être très doux, englobant et court.

Lorsque votre bébé est malade (infection, inflammation …), ne le massez pas sans avis médical.

S’il présente une affection de la peau telle que de l’eczéma, ne massez pas la zone concernée.

Enfin, bien sûr, si votre enfant n’est pas disponible (trop énervé ou fatigué), n’insistez pas et réessayer à un moment plus propice.

Combien de temps dure le massage en fonction de son âge ?

– De 1 mois à 6 mois : 10 minutes

– De 6 mois à 1 an : augmenter progressivement le temps de massage jusqu’à 15 minutes

– A partir de 1 an : 20 minutes

– A partir de 5 ans : 30 minutes

Quand masser mon bébé ?

Le massage se fait à distance des repas et des périodes de sommeil. Il peut néanmoins être proposé avant l’heure de la sieste ou du coucher pour aider l’enfant à s’apaiser. Vous pouvez aussi le proposer avant le bain (ou après).

Choisissez également un moment où vous êtes disponibles pour donner ce massage à votre enfant.

Où masser mon bébé ?

Choisissez une pièce agréable, calme et chauffée (25° environ).

Installez-vous confortablement au sol. Vous êtes assis les jambes tendues et installez bébé sur vos jambes ou entre vos jambes. Dans ce cas, vous pouvez installer l’enfant sur un grand coussin d’allaitement ou un futon par exemple. N’oubliez pas de « protéger » le support d’éventuelles fuites en allongeant bébé sur une serviette éponge.

Comment masser mon bébé ?

Déshabillez votre enfant et installez-le confortablement. Pendant le massage, n’hésitez pas à chanter, à lui parler doucement (nommez les parties du corps massées) et regardez-le.

Idéalement, massez bébé avec de l’huile végétale : huile de sésame (réchauffante), huile de calendula (apaisante), huile d’olive, huile d’amande douce. Si vous avez un terrain familial allergique, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien pour le choix de l’huile.

Dans tous les cas, réchauffez vos mains et l’huile en frottant vos mains huilées avant de les poser sur votre bébé. Selon le tempérament de votre enfant, l’huile peut être plus ou moins chaude (vous pouvez la chauffer avec un chauffe-biberon) et vos gestes plus ou moins doux et rapides. Essayez et voyez ce qui convient le mieux à votre bébé.

Verbalisez quand vous posez les mains sur le corps de votre bébé et quand vous les enlevez. Essayez de ne pas perdre le contact tout au long du massage (ayez toujours une main posée sur le corps de votre enfant). Par ailleurs, on n’effleure pas la peau avec le bout des doigts (même si on parle d’effleurage). Sauf indication contraire, on masse avec toute la paume de main et les doigts en mettant une certaine pression.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *